Sélectionner une page

48H de grève pour 48h de travail

Grève et manifestation des internes en médecine de France 

Les 18 et 19 juin 2021 les internes en médecine de France seront en grève.

Le 19 juin à 13h aura lieu une manifestation nationale à Paris qui partira de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et s’arrêtera devant le Ministère de la Santé où une délégation nationale demandera à être reçue par Olivier Véran

Depuis le début de l’année 5 internes en médecine se sont donnés la mort, un sixième a tenté de mettre fin à ces jours. Notre enquête Santé Mentale de 2017 alertait déjà : 25% d’idées suicidaires et 4% de tentatives de suicide chez les internes en médecine. Parmi les grandes causes de cette souffrance on trouve l’épuisement professionnel.

La Loi française et européenne sont claires : tout travailleur ne doit pas dépasser 48h de travail hebdomadaire. Les internes en médecine travaillent en moyenne 58,4h par semaine, plus de 70h en chirurgie. Il n’est pas rare de faire des semaines de plus de 80h et d’enchainer 2 à 3 gardes de 24h sans sommeil pendant une semaine.

L’épuisement que cette situation provoque tue : il tue les soignants par le burn-out, les AVC, le suicide, les accidents de voiture ; il tue les patients par la multiplication des erreurs médicales.

Comment peut on accepter d’un médecin ce que l’on n’accepte pas d’un chauffeur routier ou d’un pilote d’avion ?

Afin de protéger la santé des soignants et des patients, l’lSNI demande un décompte horaire du temps de travail des internes de France. Aujourd’hui il n’est pas décompté : ces heures supplémentaires ne sont donc jamais payées ou récupérées. 

La réponse négative d’Olivier Véran, ancien porte parole de l’ISNI, est indigne d’un Ministre de la République : le temps de travail ne sera pas décompté. En d’autres termes : le Ministre de la République refuse explicitement de faire respecter la Loi de la République.

A ceux qui ont tout donné, parfois jusqu’à leur vie, pour lutter contre l’épidémie et servir leurs concitoyens ; à ceux dont la seule revendication est de faire appliquer la Loi et rien que la Loi pour protéger leurs patients et leur santé, la République a pour seule réponse un silence terrible et méprisant.

Gaétan CASANOVA – Président       

president@isni.fr| 06.50.67.39.32

Gaetan CASANOVA
Présidence – presidence@isni.fr